Jungle Queen Mathieu

Restauration d’un Jungle Queen

Toutes les étapes ne sont pas mentionnées car il ne s’agit pas

d’afficher en détail chaque opération mais de montrer les grandes

lignes de l’avancée de la restauration en cours.

Arrivée triomphante de la jolie reine de la jungle.
Tout comme ses consœurs d’il y a quelques semaines et de mars dernier ; après la révision, elle pourra à nouveau régner sur son empire.

 

FRONTON CÔTÉ MÉCANIQUE

 

Des relais, des compteurs, des contacts, des connecteurs a contrôler.

 

Commençons par le Player Unit.

On le voit, les rivets ont besoin d’être ravivés.

 

Ainsi propres, les liaisons électriques entre patins est rivets seront optimales.

La partie mécanique derrière le Player Unit est également vérifiée.

 

Une belle assemblée de relais à examiner.

Je commence par le plus haut et fini par le plus bas.


Décroché de son support, le premier relais est passé en revue.

Nettoyage des contacts.

Serrage des vis.

 

Contrôle du bon écartement des lamelles, selon que le Peigne (support blanc) soit levé ou baissé.

Poursuite de l’examen des relais suivants.

 

Un problème est rencontré au  relais suivant.

Il manque une lamelle (flèche mauve). On l’aperçoit à peine, il reste un morceau de la lamelle absente.
Elle est brisée.
Elle devrait être comme celle de la flèche bleue.


J’y reviendrai un peu plus tard pour la remplacer.
Pour le moment, je laisse le relais sorti de don rail de rangement.

J’arrive aux relais Z1 et Z2 chargés de la remise à zéro des scores lors du lancement d’une nouvelle partie.
On le voit, les contacts sont nombreux.

 

Les contrôles effectués, je passe aux compteurs des scores.

 

Les contacts nettoyés.

Démontage des compteurs.

Pour chaque compteur, vérification du bon fonctionnement mécanique (rotation du rouleau, mouvement du plongeur entraînant l’avancé du guide).

Nettoyage de la plaque en cuivre. Contrôle des soudures.

 

 

 

La plaque en cuivre sale peut engendrer des ratées dans les liaison électriques.

 

C’est mieux. les liaisons électriques seront efficaces.

 

 

Sur ce compteur, le rouleau en position 1

Les grains de contact, désignés par la flèche mauve, ne devraient pas se toucher.

On le voit, les grains sont clairement en contact ce qui entraînera des anomalies dans le comptage des points des joueurs.

 

Le cambreur est un outil efficaces pour régler les lamelles.

 

L’écart est désormais correct.

 

Après les compteurs, retour sur le relais ayant une lamelle brisée.

 

La flèche pointe sur le haut de la lamelle cassée. Un fil y est soudé.

Retrait du fil.

Retrait de la lamelle. Elle est clairement brisée.
Je la remplace.

Remise en place et soudure.

 

Examinons le relais de la loterie.

 

Un peu de travail pour le rendre à nouveau fonctionnel.

Démontage – Nettoyage – Remontage.

 

Le Replay Unit, le comptable du nombre de parties en stock0

Des contacts, des tension de ressorts et des entraînements mécaniques à contrôler.

 

PLANCHE DE FOND

Au travail pour la planche et sa mécanique.

La caisse bien vide lorsque la planche est retirée. L’aspirateur lui rendra visite.

 

 

Commençons par les relais.

Sortis de leur support, l’examen peut se faire.

 

A chacun des relais, nettoyage des grains de contacts.

 

Serrage des vis lorsque c’est nécessaire.

 

Examen minutieux de l’écartement des contacts.

 

L’éclairage en arrière-plan permet de bien apprécier la position des lamelles.
En dessous, le peigne (support blanc en plastique) est levé.

Ici, le peigne est baissé, on voit l’action sur les lamelles.

 

Sans l’éclairage d’arrière-plan, c’est moins évident.

 

Lorsqu’une lamelle n’est pas correctement réglée, elle est ajustée à l’aide d’un cambreur.

Les lamelles du moteur demandent beaucoup d’attention.

 

Ce jeu de lamelles est tordu. On voit clairement que les lamelles ne sont pas horizontales, ce qui créer des dysfonctionnement de jeu.

C’est maintenant redressé.

 

Un peu de graisse sur les engrenages.

 

Nettoyage des porte-fusibles et mise en place des fusibles ayant les bonnes valeurs.

 

Le Coin Unit, c’est lui qui indique au flipper combien de joueurs sont dans la partie en cours.

 

Nettoyage des patins et rivets.

Sur l’autre face du Coint Unit, on le voit à peine sur la photo, une languette servant de liaison électrique est cassée. La liaison ne se fera pas.

 

Voilà comment elle devrait être. Une autre sera soudée à sa place.

Toujours dans le Coin Unit, nettoyage des contacts, lubrification des parties mobiles.

Ne laissons pas de côté les connecteurs.

Après avoir dépoussiéré la planche, elle reprendra sa place

 

 

PLATEAU CÔTÉ MÉCANIQUE

 

Examen des contacts.

Chaque lamelle comporte un grain métallique qui, selon la position de la lamelle, entre ou non en contact avec un autre grain.
Pour assurer une bonne liaison électrique, ces grains doivent être le plus propre possible.
Celui désigné par la flèche est charbonneux, noirci. Un léger ponçage pour le nettoyage.

 

Poursuite du nettoyage.

Ici, une lamelle tordue sera probablement source de dysfonctionnement, à l’aide d’un cambreur elle est redressée.

Les contacts des batteurs sont également importants.

 

Les butées sont usées.

Lorsque le batteur est activé, une pièce métallique (le plongeur) est entrainée avec force avant d’être stoppée par une butée.
Celle de la photo du dessus est clairement usée.

 

Voici la butée neuve qui va la remplacer.

 

Douilles, ampoules.

Les flèches mauves désignent les douilles. La plupart d’entre-elles sont recouvertes d’un dépôt blanchâtre qu’il faut supprimer.
On retrouve ce type de dépôt un peu partout sous ce plateau.

Les ampoules non plus ne sont pas à la fête.

 

Une fois les douilles propres, on peut s’occuper des inserts translucides.


L’éclairage sera ainsi bien diffusé et coloré sur côté plateau de jeu.

Ponçage léger des douilles.

 

Le Bonus Unit est chargé de créditer le score des joueurs quand la bille en cours est perdue.

Les rivets sont nettoyés.

La mécanique sur la face opposée est contrôlée, ajustée.

 

Tout le plateau est contrôlé ; contacts, relais, connecteurs, douilles, ampoules…

Puis le passage de la soufflette pour débarrasser des résidus de soudure, de poussière d’oxydation et autres…

 

PLATEAU DE JEU

Allez c’est parti, au travail.

Commençons en retirant les décors, la visserie, les caoutchoucs, les ampoules.

 

 

 

 

Nettoyage des contacts, des douilles.

 

 

Les grains de contact, sous la flèche mauve, devraient être espacés. La liaison ne doit se faire que brièvement lorsque la bille percute l’élastique qui sera placé devant ces contacts.

 

L’heure du bain pour les décors.

 

Une fois les douilles nettoyés, les contacts ajustés, les lampes remplacées, le plateau passe également par la case propreté.

 

On voit que nous allons vers le mieux.

 

Plaçons les élastiques tout neufs.

 

Puis les décors et polissage des écrous.

 

 

Un peu de soin au couloir de lancement.

 

 

 

FRONTON CÔTÉ ÉCLAIRAGE

Retrait en douceur du fronton afin ne pas briser la vitre.

 

 

Nettoyage et réglages au rendez-vous.

 

Les ampoules sont oxydées.

Á l’intérieur des douilles, un dépôt blanc identique à celui trouvé sous le plateau et sur la planche de fond.

Ponçage et soufflette auront raison de lui.

Douilles propres et resserrées, ampoules neuves… Ça brille.

 

Lorsque le fronton éclairera les dessins de la backglass, ce sera du plus bel effet.

 

 

Passage de la vitre à la « shampouinerie »

Le flipper est prêt.