spiritof76

Spirit of 76

Au travers de multiples conquêtes, 200 ans d’Histoire des États-Unis.

Toutes les étapes ne sont pas mentionnées car il ne s’agit pas

d’afficher en détail chaque opération mais de montrer les grandes

lignes de l’avancée de la révision en cours.

 

PLANCHE DE FOND

C’est elle.

Bien sale avec des résidus de métal, de soudure, de plastique et de poussière.

Sous la planche se trouvait un morceau de lamelle, d’où vient-il ?

Nous nous occuperons de la propreté de la planche après sa révision.

Commençons par l’inspection des relais, il y en a deux belles rangées.
Ils sont retirés de leur support.

Resserrage des vis.

 

 

 

Léger ponçage des contacts.

Cette bobine a un souci. Très noirci, le plastique de maintien est brisé.

On le voit peut-être mieux sur cette photo.

Nous reviendrons dans un moment sur cette bobine pour la remplacer.

Au tour des contacts du moteur, les uns après les autres.

 

 

 

En basculant le moteur, on accède à d’autres rangées de lamelles de contacts (flèches) et aux engrenages (encadré) permettant au moteur d’accomplir ses tâches.

Les engrenages seront graissés après que la planche soit passée à la soufflette. Ca évite que des saletés ne s’agglomèrent à la graisse.

 

Ponçage des connecteurs pour assurer de bonnes liaisons entre la planche, le fronton et le plateau de jeu.

 

 

Dans l’encadré, le « Coin Unit », ce bloc chargé d’indiquer au flipper le nombre de joueurs dans une partie, fait triste mine. 
À la pointe de la flèche, la mixture blanche semble être une ancienne graisse.

Elle ne graisse plus rien, le « Coin Unit » est même bloqué.
À chaque appel de la bobine arrière, la came tournante avance d’un cran et revient d’un coup à son point de départ lorsque la bobine avant est appelée.
La vidéo suivante montre que ce n’est actuellement pas le cas.

Remettons un peu d’ordre dans ce bloc.

 

Retrait de la la partie tournante.

 

On retrouve cette étrange pâte blanche à l’extrémité lames (wiper finger). Ces lames doivent faire contact avec les rivets de la platine fixe.

Cette pâte a plutôt tendance à faire isolant.

Nettoyons tout ça.

 

 

Voilà, de ce côté c’est bien maintenant.

N’oublions pas le petit entretien à l’arrière du « Coin Unit » avec la goutte d’huile sur les parties mobiles, le nettoyage des contacts et le contrôle des ressorts.

 

Faisons une pause, en passant la soufflette sur la planche.

 

C’est déjà mieux.

 

À présent revenons sur la bobine endommagée pour la remplacer.
Elle appartient au relais U (First Ball Relay).

Son rôle est important,
dès que les premiers points sont inscrits au score, ce relais s’active.

S’il ne le faisait pas, le jeu resterait éternellement en première bille sur le premier tableau.

La voici, une fois retirer de son support.

Une fois la bobine remplacée, le relais pourra désormais fonctionner normalement.

 

 

 

Nettoyage des connecteurs.

Passage de l’aspirateur dans la caisse avant le retour de la planche.

 

PLATEAU CÔTÉ MÉCANIQUE

 

L’état de la bobine de l’un des batteurs est quasi carbonisée.

Elle va être remplacer dans peu de temps.

Nettoyage des contacts.

 

Sur la photo suivante ce sont les contacts d’un bloc de cibles.
Lorsqu’une cible tombante est percutée, elle met en contact deux lamelles, ce qui crédite le score du joueur.
Si les contacts ne sont pas suffisamment propres ou trop éloignés, il n’y aura pas de points crédités.

S’il sont trop proches et se touchent en continu, le moteur du flipper tournera sans cesse, on ne pourra pas jouer.

 

La suivante, ce sont les contacts d’un des bumpers (champignons).
Lorsque la bille heurte un bumper, les deux lamelles se touchent, le bumper s’active et renvoie la bille avec force. 

Encore une fois, le bon état des lamelles et contacts est essentiel au bon fonctionnement du flipper.

 

Une autre « bank » bien plus grande contient de multiples relais et des dizaines de contacts à contrôler.

 

Il faut la basculer pour atteindre les lamelles.

 

Resserrage des vis de maintien des lamelles.

 

Les relais sont également au programme de la révision.

Passons à l’éclairage.
Ils sont nombreux.
Dans l’encadré, ce sont les rampes d’ampoules des bonus. Ces lampes s’éteignent ou s’allument en fonction du nombre de bonus du joueur.

On le voit, les ampoules sont noircies, presque opaques pour certaines.
Les inserts plastiques sous les ampoules doivent être translucides pour laisser passer un bel éclairage flamboyant sur le plateau de jeu.

Les vis de maintien retirées, les rampes sont plus faciles à manipuler.

Nettoyage des inserts, avec du coton et un peu d’alcool ménager.

 

Retrait des ampoules.

L’intérieur des douilles est légèrement poncé, il y a par endroit un peu d’oxydation et de dépôts.

 

 

Répétition sur l’ensemble des douilles du plateau.

 

 

Puis, remplacement des ampoules et essais des points d’éclairage.

 

 

Revenons à notre bobine de batteur.
Il est temps de la remplacer.

Voici sa remplaçante toute fraîche.

 

Le support (flèche mauve) de la bobine est lui aussi bien marqué par la surchauffe de la bobine (flèche bleue).

 

Tout comme cette partie, la butée.
Lorsque la bobine est activée, un plongeur métallique (flèche verte) coulisse. La butée sert à stopper la course du plongeur.

Flèche mauve, la butée

Flèche bleue, le support de butée.

Cette butée est épuisée, il faut dire qu’à chaque appel du batteur elle encaisse un violent coup du plongeur. C’est son rôle.
La butée est à remplacer, en revanche son support va être remis sur pied après un passage à la brosse du touret.

Le support est désormais tout pimpant.
La nouvelle butée en place.
La flèche situe l’emplacement du support de butée.

L’état du support (flèche mauve) de bobine ne me plaît pas.
Avant d’y installer la bobine neuve, il va lui aussi faire une visite de courtoisie à la brosse du touret.

La flèche verte, guide bobine.

 

Le touret est dans une autre pièce, tant pis pour la photo.
Sur leur 31, voici de retour le support et le guide.

Plaçons la nouvelle bobine.

On reconnaît, pointés par la flèche, la butée et son support.

In ne reste qu’à souder les fils sur les cosses.

 

 

Les batteurs sont sollicités des centaines de fois à chaque partie. Les butées subissent choc sur choc, il vaut mieux qu’elles soient en bon état. Alors contrôlons celle de l’autre batteur.

 

Retrait des vis de maintien.

 

C’était prévisible, après des années d’utilisation, la butée est usée.

 

Passage du support à la brosse et remplacement de la butée.

 

Passons au « Bonus Unit » ce bloc comptabilise les bonus gagnés par le joueur.

 

Une came fixe et une tournante d’un côté et une partie mécanique de l’autre côté.

Nettoyage et ajustement des lamelles de contact.

 

Lubrification des axes des parties mobiles.

Et contrôle du bon fonctionnement mécanique.

 

Revenons à l’autre face.

 

Le nettoyage des rivets fera du bien aux liaisons électriques.

 

 

 

Léger ponçage des connecteurs.
Ils ont la charge des faire les liaisons entre les différents organes répartis dans le flipper, plateau, planche de fond, fronton…

 

 

FRONTON CÔTÉ MÉCANIQUE
C’est là que se trouve, entre autres, les compteurs.

 

On le voir rapidement, il y a des soucis.

Sur plusieurs platines de compteur, il y a des soudures tenant à peine, des brins de fils touchant les soudures voisines.

 

Des fils se baladent hors de leur faisceau, et celui-ci (flèche mauve) est sans destination.

On le voit mieux sur cette photo prise avant de retirer le fronton.

Pour le moment tous ces fils volants ajoutés, faisant des ponts électriques, m’intriguent.
Il y en a un peu partout.

 

Espérons que leur chemin et leur couleur respectent les informations du schéma.

J’y reviendra plus tard, pour le moment je me concentre sur la mécanique.

Nettoyage des platines des compteurs.

Tour à tour, chacune d’elle est contrôlée, nettoyée.

 

 

 

Chaque compteur possède également des lamelles de contacts qui doivent être ajustées.

 

Une lamelle est cassée. Sans elle la gestion des scores ne sera pas faite correctement sur ce compteur.

La cassure s’est faite à la pointe de la flèche mauve. Il manque la moitié de la lamelle.
Ce devrait être une lamelle entière comme à la flèche bleue.  

Dans un premier, retrait du bloc du jeu des deux lamelles de la flèche mauve.

Mise en place d’un nouveau jeu.
Sous la flèche, il reste les soudures à faire.

Ce compteur est maintenant opérationnel.

 

Sur ce compteur là, le souci est différent.

A cette position du rouleau, les contacts des lamelles de la flèche mauve doivent se toucher. C’est le cas ici.

Les contacts des lamelles de la flèche bleue doivent être séparés. C’est également le cas ici.

 

En revanche, à la position du rouleau, sur la photo suivante.

Les contacts des lamelles de la flèche mauve devraient être séparés. Ce n’est pas le cas.

Le coupable est le rouleau. Il comporte un cercle avec des creux et des bosses qui agissent sur la languette que l’on voit sous la flèche mauve à la photo suivante.

Cette languette, bascule plus ou moins et agit sur les lamelles de contact que l’on voit dans l’encadré mauve.
Parfois cette languette est usée, ce qui engendre le même problème.
Dans notre cas, remplaçons le rouleau et tout sera en ordre.

 

Passons aux relais avec cette rangée verticale de relais.

Retrait des relais de leur support.

Léger ponçage des grains de contact.

 

Resserrage des vis de maintien.

 

Le relais suivant s’occupe d’afficher la loterie en fin de partie.
Il est composé de deux plaque de cuivre, d’une bobine et d’un mécanisme de roue crantée.

 

Retrait des vis de maintien.

Nettoyage des pistes cuivrées.

Et remise en place des vis.

 

Passons au « Player Unit »
Les habitués du site le savent, le « Player Unit » est l’une des pièces principales du flipper; gestion des points au bon tableau, bille en cours, fin de partie…

Nettoyage des rivets, contrôle de la mécanique, lubrification des parties mobiles.

 

Basculons ce bloc pour atteindre et contrôles les lamelles de contacts à l’arrière.

Et ça devient un constat presque inquiétant, encore un fil errant.

 

Passons au plateau, je reviendrai plus tard sur le mystère des fils vagabonds.

 

PLATEAU DE JEU

 

 

Retrait des décors, des élastiques, des plots, des ampoules.

 

 

 

Les caoutchoucs sont au bout du rouleau.

 

 

Ainsi débarrassé, on peut travailler sur le plateau.

 

Retrait du mylar endommagé.

Nettoyage des points d’éclairage.

 

 

 

Nettoyage et ajustement des contacts de points.

 

 

On est encore loin du compte mais l’aspect s’améliore.
Nous sommes sur la bonne voie.

 

 

En bas du plateau, sous l’apron, il y a le système d’éjection de la bille.

 

Retrait des guides.

 

Passage au salon de remise en forme.
Décapage, couche d’antirouille, nettoyage.

 

Mise en place des nouveaux caoutchoucs et essai des ampoules.

 

 

Sans oublier le polissage du guide métal, ça devient sympa.

Revenons un instant sur le lance-billes.
L’extrémité a souffert, le métal s’effrite et déchire le caoutchouc de protection.

 

Après une séance de ponçage et de biseautage, tout rentre dans l’ordre.

 

Un peu d’antirouille sur le support du lance-billes.

 

Avant de remettre les décors sur le plateau, donnons un bel aspect au écrous de maintien.
Pour le moment, ils sont ternes.

 

Maintenant, ils sont jolis.

 

 

 

Je suis en attente d’une commande pièces, elle contient les guides se plaçant entre les couloirs AB et DE.

En attendant, je retourne œuvrer dans la caisse. Précisément sur le knocker et le xylophone. 

Le célèbre CLAC retentissant avec fracas lorsque le joueur engrange une partie gratuite est produit par le Knocker (flèche mauve)
Il est composé d’une solide armature métallique, d’une bobine et d’un plongeur (cylindre coulissant au cœur de la bobine)

Le plongeur (flèche mauve) est censé partir de la flèche bleue pour traverser la bobine (flèche verte) et percuter l’armature au niveau de la flèche mauve.

Dans la position de la photo suivante, le plongeur par gravité devrait être en bas de l’armature.

Un bon nettoyage de cet ensemble et le souci sera réglé. J’en profite pour poncer un peu l’armature et remettre le tout en place.

Sous le xylophone, j’avais provisoirement mis du chaterton sur les fils électriques car leur extrémité était dénudée au lieu d’être pourvue d’une cosse.

Mettons de jolies cosses et branchons les fils au xylophone.

 

Profitons-en pour un nettoyage des lames et mettre des caoutchoucs amortisseurs (flèches mauves) en bon état.

 

En vidéo et en l’audio.

 

La vitre a droit elle aussi a un rafraichissement.

 

 

Un essai maintenant du flipper.
Il reste des ajustements à faire puis placer les guides de couloirs sitôt qu’ils me seront livrés.

 

Les guides de couloirs sont arrivés, le résultat est sympa 😉 

 

 

Le flipper me semble prêt, encore un jour ou deux à tester en faisant des parties pour confirmer.

 

Fin de révision validée 😛 

Beaucoup de temps passé à bichonner ce flipper et le résultat est agréable.